IV - RESULTATS : (tableau n°3 et n°4)

    Métal-back
Jauge Hanche non prothèsée 1 2 3 4 5
1 0,93 2,45 2,67 2,93 3,67 4,48
2 1,08 3,18 3,43 3,60 4,28 4,65
3 0,68 0,93 2,47 0,93 2,88 1,50
4 0,60 5,60 7,22 5,60 8,5 7,37
5 4,7 5,60 7,50 9 11,56 10,2
6 0,40 24,38 11,02 32,4 16,25 24
7 1 30,60 12,80 29 16,87 32,40
8 1,10 2,25 3,90 2,31 4,75 3,37
9 1 4,7 5,75 5,45 7 7,15
10 2,25 6,57 6,12 6,75 6,25 6,52
11 0,50 3,55 4,40 3,78 5,30 4,12
12 5,95 8,87 9,75 9,50 10,45 10,2
13 2,95 11,62 9,22 13 9,75 11,05

Tableau n° 3 : Contraintes de VON MISES en MPa - Bassin A -

   
Métal-back
(épaisseur en mm)
Jauge Hanche non prothèsée 1 2 3 4 5
1 5,52 11 11,5 10,62 10 11,90
2 5,75 18,2 14,37 15,5 15 16
3 4,10 6,20 5,87 7,65 6,62 6,80
4 7,15 13,12 12,60 11,95 10,85 12,20
5 8,11 8 7,85 7,15 6,75 6,75
6 9,1 14,75 11,80 11,37 10,35 11,80
7 19 22,3 22,25 22,80 22,5 23,25
8 7,80 11,8 12 12,37 12,80 12,40
9 5,15 6,3 6,3 6,62 6,5 6,2
10 10,70 10,2 10,25 10,5 11,20 10,6
11 21,00 13,0 12,70 12,5 12,5 11,9
12 20,85 21,20 20 21,20 20,85 20,62
13 3,10 7,9 6,9 9,80 9,87 9,37
14 3,9 4,6 4,31 4,44 4,25 4,5

Tableau n° 4: Contraintes de VON MISES en MPa - Bassin B

  1. La limite du comportement élastique pour les deux bassins se trouve aux alentours de 120 daN.Pour cette raison, les mesures numériques analysées ont été prises à 110 daN, c'est à dire aux alentours du maximum de la zone élastique.
  2. Pour l'ensemble des points où les mesures ont été prises, l'état de contrainte est plus important quand un implant prothétique est présent.
  3. La valeur moyenne des déformations de l'ensemble des jauges évolue peu en fonction de l'épaisseur du MB : la valeur moyenne des contraintes obtenues à l'aide des 13 jauges du bassin A, pour un MB de 1 mm est de 8,48 MPa (écart type = 9)., pour un MB de 5 mm est, elle, de 9,77 MPa (écart type = 8,83). Pour la moyenne des contraintes obtenues à l'aide des 14 jauges du bassin B, la valeur pour 1 mm de MB est de 12,04 MPa (écart type = 5,53), et 11,76 MPa (écart type = 5,32) pour 5 mm.
  4. Par contre, il existe une différence significative avec et sans MB. Pour le bassin A, sans MB, la valeur moyenne de contrainte des jauges est de 1,78 MPa (écart type = 1,75) pour 8,54 MPa (écart type = 7,45) avec MB. Pour le bassin B, sans MB, la valeur moyenne de contrainte des jauges est de 9,37 MPa (écart type = 6,28) pour 11,66 MPa (écart type = 5,14) avec MB.
  5. Zones où l'influence de l'épaisseur du métal-back est peu perceptible : Pour faire ce calcul, nous avons pour chaque jauge, en fonction de l'épaisseur, soustrait la valeur la plus haute de la valeur la plus basse et exprimé l'écart en pourcentage. Nous obtenons les mêmes résultats approximativement pour les bassins A et les bassins B : Bassin A : les jauges pour lesquelles la variation des contraintes récupérées est la plus faible sont les 10, 11, 12, 13. Pour le bassin B : les 8, 9, 10, 11, 14. Dans ces deux cas, il s'agit essentiellement de la corticale interne de l'os coxal en regard du cotyle.
  6. Les zones où l'influence de l'épaisseur du MB est la plus perceptible sont, pour les deux bassins, les zones péri-cotyloïdiennes correspondant aux jauges de 1 à 6 avec un pic sur la jauge N°13 placée sur la corticale interne à la partie basse et antérieure de la ligne innominée.
  7. Les zones où la valeur absolue des contraintes enregistrées sont les plus basses correspondent, avec ou sans implant, à la paroi postérieure et postéro-supérieure du cotyle.
  8. Les zones où la valeur absolue des contraintes enregistrées est la plus importante : Pour le bassin A : les jauges 10, 12, 13 correspondant à la corticale interne en regard et au dessus du cotyle, et les jauges 5, 6, 7 c'est à dire la portion supérieure et antérieure du sourcil cotyloïdien. Pour le bassin B, les résultats sont à peu près identiques ; les jauges sont la 5 et la 6 (la 10) et les 7, 11, 12.